Mary Teuw Niane : la remilitarisation de l’Ecole polytechnique de Thiès est une décision de l’Etat

De l’avis du ministre de l’enseignement supérieur Mary Teuw Niane rien n’est encore décidé concernant le projet de remilitarisation de l’Ecole supérieur polytechnique de Thiès (Ept). Et selon le Pr Mary Teuw Niane un rapport circonstancié sera remis au chef de l’Etat avant toute décision définitive sur ce dossier. Il fait cette annonce hier lors de la vote du projet de loi portant statut personnel et de la création des centres régionaux universitaires sociales par l’Assemblée nationale.



Face aux députés hier, le ministre de l’Enseignement supérieur de la recherche scientifique est revenu sur la décision de remilitariser l’école polytechnique de Thiès et à ce sujet Mary Teuw Niane a tenu à rassurer les députés sur leurs interpellations, « j’ai été à Thiès pour partager cette décision avec toute la communauté universitaire de l’Ept de Thiès. J’ai écouté la direction de l’école, de même que les enseignants-chercheurs, le personnel administratif technique et de service et enfin les concernés à savoir les étudiants », a déclaré devant les députés le ministre de l’enseignement supérieur.

Toujours sur cette question Mary Teuw Niane a fait savoir qu’il compte incessamment rencontrer les anciens de l’école polytechnique de Thiès et à l’issue de cette entrevue il fera un rapport circonstancié au chef de l’Etat sur ce dossier qui a finit de semer le discorde entre lui et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) qui est  contre tout projet de démilitarisation.

Face aux députés, le ministre de l’enseignement supérieur a aussi évoqué la question des bacheliers non orientés et c’est pour dire « qu’un atelier sur l’orientation des nouveaux bacheliers sera organisé, et ce que je demande aux enseignants c’est d’accompagner les efforts du gouvernement. Notamment les avancées énormes consenties par le l’Etat du Sénégal », a soutenu ce dernier.

S’agissant de la réforme des titres, Mary Teuw Niane a déclaré que « la réforme va revoir le statut, les missions des enseignants chercheurs du supérieur », a-t-il affirmé. A joutant que « cette loi aura un impact financier de 3 milliards de Fcfa et va mettre en adéquation le statut des enseignants-chercheurs avec la réforme LMD. Mary Teuw Niane est revenu sr ce projet de loi portant réforme des titres et c’est pour expliquer que désormais avec cette loi trois corps à savoir les assistants, les maitres de conférence et les professeurs peuvent tous faire des cours ».

Interpellé par les parlementaires sur les Universités virtuelles du Sénégal, Mary Teuw Niane a répondu qu’un pas supplémentaire a été franchi, avec la distribution gratuite d’ordinateurs « cette avancée majeure va être concrétisée par un meilleur encadrement des étudiants les premiers résultats de l’Uvs sont sortis et sont aussi bons que  les universités physiques avant d’ajouter que « ce qui est heureux’ c’est que les espaces numériques ouverts innovants sont en cours de construction », a conclu le ministre de l’enseignement supérieur.             
 
 

Khadim FALL

Samedi 20 Février 2016 - 14:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter