Massacre du 28 septembre en Guinée: les familles attendent un procès

Il y a six ans, le 28 septembre 2009, plus de 150 personnes étaient massacrées dans le stade de Conakry en Guinée. Des personnes tuées froidement alors qu'elles s'étaient rassemblées à l'appel de l'opposition. Aujourd'hui, le pays commémore cette tragédie dans un contexte particulier à seulement deux semaines du premier de l'élection présidentielle. Moussa Dadis Camara qui était à la tête de la junte aux moments des faits a été officiellement inculpé en juillet 2015, mais du côté des familles des victimes, c'est toujours l'attente pour que les coupables soient jugés.



Les victimes sont toujours en attente, malgré le temps qui passe et malgré les décès qu’on enregistre, on compte toujours avoir une justice par rapport à ces massacres. En plus de la justice, nous attendons vraiment une réparation par rapport à tout ce qui s’est passé ce jour, parce qu’il y a des victimes qui sont là et qui ont besoin vraiment d’un appui.

Source: rfi


Lundi 28 Septembre 2015 - 13:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter