Matam : Cinq hippopotames élisent domicile sur le quai de débarquement, les techniciens mobilisés




 Ils ont été vus tard dans la soirée d’hier par des pêcheurs qui rodaient sur les berges du fleuve Sénégal. Une apparition qui a attiré l’attention des populations venus nombreuses pour constater de visu. Jusque tard dans la nuit, au total cinq (5) hippopotames ont été observés. Une présence qui constitue un grand danger surtout avec « le monstre » du Gouloumbou qui tue à Tambacounda. Ce, d’autant que les animaux semblent vouloir élire domicile non loin du quai de débarquement de Matam.


A ce propos, informés, les autorités administratives locales sont en train de mobiliser les techniciens des eaux et forêts pour entreprendre des mesures de sécurité. Une crainte chez l’autorité qui ne sent pas chez les populations qui ont repris le cours normale de leurs occupations entre les femmes qui se lavent sur le fleuve et les passagers qui font la navette entre Matam et la Mauritanie, livre le correspondant de la Rfm où, pour sa part, le chef de service régional de la pêche explique la présence des animaux par la période forte canicule. 


Mercredi 14 Mai 2014 - 15:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter