Match amical - Le Brésil s'est promené sur l'Afrique du Sud, triplé de Neymar

À trois mois de sa Coupe du monde, le Brésil a livré un véritable récital au Soccer City de Johannesburg, mercredi contre l'Afrique du Sud (5-0). Neymar a signé un triplé (40e, 46e et 90e+1), Fernandinho a inscrit son premier but - somptueux - en sélection, tandis que Fred, titulaire en attaque, a déçu.



Match amical - Le Brésil s'est promené sur l'Afrique du Sud, triplé de Neymar

Il régnait comme un parfum de Mondial, ce mercredi au Soccer City Stadium de Johannesburg. D’abord par l’ambiance sonore familière –ce fameux bourdonnement produit par les vuvuzelas-, ensuite parce que cette enceinte fut le théâtre, le 11 juillet 2010, du sacre de l’Espagne au détriment des Pays-Bas (1-0 a.p.), et enfin parce que le Brésil, pays organisateur de la prochaine Coupe du monde (12 juin-13 juillet) y disputait, face à l’Afrique du Sud (5-0), sa dernière rencontre avant la liste des 23, le 7 mai prochain.

Fred, titulaire jusqu'à quand ?

«Ce sera un test important contre une sélection africaine qui a récemment battu l’Espagne (1-0, le 19 novembre dernier en amical)», avait prévenu Luiz Felipe Scolari, le sélectionneur de la Seleção, qui se méfiait, au moins publiquement, des Sud-Africains, non qualifiés pour le Mondial et qui portaient mercredi sur leur maillot le numéro de matricule de Nelson Mandela, décédé le 5 décembre dernier.

Le onze de départ auriverde a confirmé que le Brésil entendait marquer les esprits et renforcer des certitudes nées de son succès en Coupe des Confédérations, en juin dernier. Julio César dans les buts, Thiago Silva-David Luiz en défense centrale avec Rafinha et Marcelo sur les côtés, un milieu à trois Fernandinho-Paulinho-Oscar, et une attaque emmenée par Hulk, Neymar et Fred : à deux exceptions près (Alves et Luiz Gustavo sur le banc), le onze brésilien était identique à celui vainqueur de l’Espagne en finale de la Coupe des Confédérations 2013 (3-0).

Neymar voit triple


Malgré une avalanche de blessures ces derniers mois, Fred, discret avec Fluminense, continue d’avoir la confiance de Scolari. Il n’a pourtant pas été à son avantage face à des Bafana Bafana vite débordés techniquement et physiquement. Remplacé par Jô à la 62e minute, l'ancien attaquant lyonnais n'a clairement pas marqué des points. Neymar, lui, n'a déjà plus besoin de faire ses preuves en sélection et il en a encore apporté la preuve, justement, contre l'Afrique du Sud. Après un duel manqué face à Williams (29e), et entre deux grands ponts et autres gestes techniques exécutés avec une facilité insolente, le Barcelonais a inscrit un triplé (2-0, 40e ; 3-0, 46e et 5-0, 90e+1) – une frappe du gauche entre les jambes du gardien sud-africain, un lob subtilement dosé et une reprise à bout portant -, ses 28e, 29e et 30e réalisations en sélection.

C’est Oscar qui avait ouvert le score en début de partie, bien lancé en profondeur par Hulk (1-0, 10e), tandis que Fernandinho, auteur de son premier but avec le Brésil d'une frappe surpuissante en pleine lucarne (4-0, 79e), a complété le récital auriverde. Dominateurs et appliqués, les Brésiliens se sont autorisé une seule «fantaisie» à Johannesburg : un changement de maillot à la pause, passant du jaune au bleu. Loin d'être leur meilleure inspiration du jour...

Fabien MULOT @fabmulot (Francefootball.com)


Jean Louis DJIBA

Jeudi 6 Mars 2014 - 09:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter