Match amical Senegal vs Ghana: La Fédé cogne Diafra et menace les autres Lions

Me Augustin Senghor n'a pas fait dans la dentelle sur le cas Diafra Sakho. Il n'a pas été sélectionné pour ces deux matches amicaux et cela risque d'être ainsi jusqu'à ce qu'il donne des gages. Le Président de la Fédération Sénégalaise de Football a estimé l'engagement pour le maillot national ne devrait souffrir d'aucune ambiguïté et gare aux "Lions" qui seraient tenter de suivre l'exemple Diafra Sakho qui en CAN a préféré rester dans son club au lieu de déférer à la convocation de l'équipe nationale.



Match amical Senegal vs Ghana: La Fédé cogne Diafra et menace les autres Lions
Me Augustin Senghor est largement revenu sur la non convocation de Diafra Sakho qui a eu dernièrement des problèmes avec la fédération.  «Pour le moment, il n’est pas dans la liste du Coach. La fédération ne peut accepter qu'on néglige le maillot national. On ne peut laisser passer et surtout pas gérer les états d'âme passager. On ne peut pas venir en équipe nationale parce qu'on n'a pas été convoqué ou encore on ne se sent pas bien dans le groupe. En revanche, on peut accepter une logique de spécialité, chacun est à sa place » explique le président de la Fédération sénégalaise de Football.

Me Augustin Senghor tient à l’engagement pour le maillot national. "Quand on constate qu’il y a manifestement un manque d’engagement par rapport au maillot national en tant que fédération ce serait une faute professionnelle  de ne pas réagir".

Par ailleurs, il a tenu à préciser: "aujourd’hui, nous ne condamnons personne. Notre rôle, c’est de rassembler l’ensemble de la famille du football et  d’aider ces joueurs qui sont dans un contexte professionnel qui est très difficile pour les africains qui subissent des pressions", a-t-il commenté. Et de relativiser: "Mais quand on est pas assez fort pour faire face à cette pression  par rapport à la pression de cœur que  représente le pays, le maillot national, il faut faire un choix".

La FSF pense que "pour ces joueurs comme Diafra nous n’avons pas une vision claire de leur engagement vis-à-vis de notre maillot national nous  nous réserverons le droit de ne pas donner suite à leur intérêt pour l’équipe nationale. Ce dernier de conclure « autant on nous dit souvent il faut aller chercher tel joueur, autant on a besoin d’être convaincu que ce joueur a envie de porter le maillot national et le manifeste à des moment clefs de la vie de notre football". 

Me Augustin Senghor d'indiquer: "nous avons le  droit d’émettre des réserves et je pense que sur son cas la porte n’est pas fermée mais nous avons besoin de gage. C’est valable pour lui et les autres membres du groupe aussi parce que maintenant plus que jamais il faudrait qu’on puisse nous assurés  de l’envie,  de la volonté de  ces joueurs de se donner à fond pour leur pays ce n’est pas trop leur demandé". 

Lamba Ka

Vendredi 20 Mars 2015 - 14:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter