Matés hier, les libéraux vont remettre ça ce samedi avec Wade

Un chaud samedi en perspective Interpellés puis relaxés pas plus tard qu'hier lors de leur marche interdite par le préfet de Dakar, les libéraux vont remettre ça aujourd'hui. Oumar Sarr et Cie sont décidés à passer outre la décision de l'autorité. Ils vont encore manifester ce samedi. De retour hier, à Dakar, le père de Karim, Me Abdoulaye Wade fera aussi face aux forces de l'ordre cet après-midi à la place de l'Obélisque.



Coordonnateur du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR), Mamadou Diop Decroix sonnait ainsi l’alerte. Ceci, pas plus tard qu’hier vendredi lors de la fameuse marche interdite. «Nous sommes là, les mains nues et ils utilisent la force…Nous nous organiserons pour riposter de la même façon… ». Les libéraux n’ont pas du tout appréciés la façon dont les forces de l’ordre les ont traités à travers l’arrestation du coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Oumar Sarr et Cie. « Trop, c’est trop », sert Mayoro Faye.

 
«Ce n’est que le début d’un déclic car nous serons encore là ce samedi », promet Farba Senghor. Ce sont sur ces entrefaites que le Pape du Sopi, Me Wade est de retour à Dakar. Il annonce sa présence cet après-midi sur la place de l’Obélisque. Une manifestation bel et bien interdite par le préfet de Dakar, Alioune Badara Diop.


"La déclaration a été faite depuis le 26 janvier auprès des services de la préfecture mais le lieu retenu pour la tenue du rassemblement n'a pas été précisé dans la demande. Or, dans les dispositions de la loi, l'autorité doit être informée par écrit du lieu où la manifestation est envisagée. Vous ne pouvez pas venir dire, je vais marcher à Dakar,...", réagit ce dernier qui clôt en ces termes: "Les déclarations du PDS de ces vendredi et samedi, sont irrecevables, voilà la situation".


ça promet.  


Samedi 31 Janvier 2015 - 10:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter