Mauritanie: le travail devrait reprendre à la mine d'or de Tasiast

Le travail devrait reprendre d'ici le 15 août à la mine d'or de Tasiast en Mauritanie. Un accord est intervenu entre la société canadienne qui l'exploite et le gouvernement sur le remplacement progressif d'emplois d'expatriés par des nationaux.



La compagnie canadienne Kinross qui exploite la mine d'or de Tasiast va augmenter le nombre d'employés mauritaniens parmi son personnel. D'ici à la fin 2020, 70% des postes actuellement occupés par des expatriés le seront par des nationaux. Les Mauritaniens seront formés pour occuper ces postes durant cette période.

C'est donc la fin d'un conflit sur fond de « maritimisation » des emplois qui a entraîné la suspension de l'exploitation de la mine en juin dernier. Le ministère du Travail avait imposé une interdiction de travailler à des salariés expatriés de la société canadienne, estimant que leur permis de travail n'était pas valide. Kinross avait alors suspendu l'exploitation minière jugeant que, sans ces salariés, la sécurité des installations et des travailleurs ne pouvait plus être assurée. Elle mettait en avant que déjà 88% des employés sont Mauritaniens.

La mine située à 250 km au nord de Nouakchott a des réserves de 260 tonnes d'or, ce qui en fait l'une des principales mines d'or d’Afrique de l'Ouest.


Source: Rfi.fr


Mardi 2 Août 2016 - 07:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter