Mauritanie: un accord trouvé après 18 jours de grève dans une mine d'or

En Mauritanie, les travailleurs de la grande mine d'or de Tasiast, située à 250 km au nord de la capitale, et leur employeur ont trouvé un terrain d'entente ce week-end, après 18 jours de grève.



En mai, la société minière avait décidé de réduire ses charges en raison, selon elle, des « coûts de production élevés » et du manque de rentabilité du site. Près de 1 000 employés s'étaient alors mis en grève pour protester contre la suppression de leurs avantages sociaux.
 
« Sur 1 019 travailleurs, 937 ont fait la grève. La société voulait résilier nos avantages, nos droits, sans au préalable discuter avec nous », explique Sidy Ahmed Ould Kabach, délégué du personnel.
 
la société ne révisera pas les salaires
 
Les deux parties ont finalement conclu un accord ce week-end afin de lever le mot d'ordre : la société retire son intention de réviser les salaires et divers avantages sociaux, en échange de la reprise du travail par les employés grévistes.
 
Le protocole d'accord contient en fait cinq points : « D'abord, détaille le délégué du personnel, la suspension de leur décision de remettre en cause nos droits, deuxièmement nous, on suspend la grève pour le moment, troisièmement, les gens reprennent le travail, quatrièmement, pas de sanction contre les travailleurs grévistes, cinquièmement, les parties rentrent dans une négociation après une semaine de travail et ils ont deux semaines pour essayer de trouver une nouvelle convention collective. »


Source: Rfi.fr



Lundi 13 Juin 2016 - 07:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter