Mauvais résultats du Bac, visite à l’université, mandat, BBY: Amsatou Sow Sidibé est très en colère



Mauvais résultats du Bac, visite à l’université, mandat, BBY: Amsatou Sow Sidibé est très en colère
Les résultats catastrophiques du Baccalauréat 2015 ne laissent pas indifférent le conseiller du Chef de l’Etat, Macky Sall. Pas contente du tout, Amsatou Sow Sidibé ne mâche pas ses mots et accuse le régime en place. «On ne peut pas comprendre que dans des centres d’examen, qu’il ait zéro (0) admis d’office même au concours d’agrégation, ce n’est pas possible; il y a au moins un candidat à plus forte raison le Baccalauréat. C’est inadmissible. Ce sont des générations qui sont sacrifiées », s’indigne la présidente du Réseau Africain des Femmes Travailleuses (RAFET).

 
A ce propos, alerte cette dernière: «Beaucoup deviendront des délinquants, des alcoolisés parce que désespérés ». «Nos enfants ont un droit à l’Education qui ne doit pas s’arrêter à la Terminal…Quand c’est catastrophique, c’est le régime qui est catastrophique », scande la responsable de la Convergence des acteurs pour la défense des valeurs républicaines (CAR LENEEN (rupture). 

 
S’agissant de la visite mouvementée du président Sall à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), Amsatou Sow Sidibé regrette «ce qui s’est passé » mais tient tout de même à préciser que le Chef de l’Etat aurait dû la consulter. «Si le président avait consulté ce ministre-conseiller qui a enseigné pendant 35 années à l’UCAD, qui connait les réalités de l’université sénégalaise, ce professeur aurait eu une autre approche », marque-t-elle. La malheureuse candidate à la dernière présidentielle de 2012 constate que «la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY) a changé de trajectoire et cette trajectoire n’est pas heureuse » car « ne correspondant plus à la volonté du peuple ».


En tournée à Tambacounda, Amsatou Sow Sidibé dénonce la problématique du financement des femmes rurales et la discrimination faite en faveur de la catégorie de femme politiques. Le ministre-conseiller n’a pas manqué d’aborder la lancinante question du mandat présidentiel. A ce propos, une demande est faite au président de la République, Macky Sall, déclarer la lanterne du peuple qui est dans l’expectative. 


Mercredi 5 Août 2015 - 13:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter