Mauvaise campagne de commercialisation de l’arachide : La Suneor au bord du péril.

La Suneor est dans de beaux draps. En effet, suite à une campagne de commercialisation de l’arachide jugée désastreuse, Samuel Ndour le Secrétaire général des travailleurs des industries du corps gras soutient que, des quatre usines de l’entreprise, seule celle de Ziguinchor fonctionne, mais au ralenti. Et pour cause, le manque de financement.



Mauvaise campagne de commercialisation de l’arachide : La Suneor au bord du péril.
«Aucune usine de Suneor ne tourne actuellement, faute d’argent à part celle de Ziguinchor qui reçoit 4 à 5 camions par jour. Les travailleurs et les saisonniers recrutés sont payés pour ne rien faire». Cette affirmation est de Samuel Ndour qui se prononçait sur la situation de cette entreprise naguère fleuron de l’industrie sénégalaise.

Etayant ses propos, M Ndour déclare dans les colonnes de l’As : «on n’a pas reçu un seul franc pour l’achat de l’arachide depuis le 5 décembre. Les opérateurs ont tourné le dos aux usines pour aller vendre leurs graines ailleurs. C’est pourquoi les usines de Kaolack, Louga et Diourbel sont à l’arrêt».

Selon, le syndicaliste, la situation «périlleuse» est en partie due au ministère de l’Economie et des Finances : «Pour nous le problème se situe au niveau du ministère de l’Economie et des finances. Le ministre nous avait reçu et nous avait promis que l’argent serait disponible mardi dernier. Nous sommes en contact avec les agents du ministère mais cela ne bouge pas. Les autorités nous avaient fait savoir que l’Etat ne pouvait pas injecter de l’argent tant que la séparation avec Abbas Jaber n’est pas effective. Malgré l’effectivité de la séparation avec Jaber, l’argent tarde », regrette-t-il.

Quant à l’objectif d’atteindre les 300 000 tonnes de graines collectées, M Ndour pense que c’est trop tard : «je ne pense pas qu’on pourra atteindre l’objectif de collecter 300 000 tonnes, même si le financement arrive », a-t-il conclu.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 6 Janvier 2016 - 08:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter