Mauvaises conditions de travail : la sénatrice Sokhna Dieng Mbacké plaide pour les journalistes.



Mauvaises conditions de travail : la sénatrice  Sokhna Dieng Mbacké plaide pour les journalistes.
Venue assister, ce 3 mai, à la journée dédiée aux pionniers de la presse sénégalaise, l’ancienne journaliste à la RTS et actuellement sénatrice, Sokhna Dieng Mbacké a demandé aux patrons de presse de revoir les conditions de traitements des jeunes journalistes.

«Ce matin, en regardant un reportage sur les conditions de travail des jeunes journalistes, j’étais très émue», a dit l’ancienne présentatrice du journal à la télévision sénégalaise qui ajoute : "quand nous entendons que la presse travaille dans des conditions aussi difficiles, nous pensons qu’elle doit- être mise dans de bonnes conditions. Car sans elle, il n’y a point de développement".

L’ancienne journaliste à la radio télévision sénégalaise estime "qu' en cette journée internationale de la liberté de la presse la convention collective n’est pas respectée. Pire, il y a des patrons de presse qui ne paient pas leurs journalistes". C’est pourquoi, elle demande aux patrons de presse de respecter les règles avant d’appeler d’ailleurs à faire évoluer cette convention qui «date depuis Mathusalem». C’est dans ce sens, par ailleurs, qu’elle a déclaré que le Sénat va tout faire pour aider la presse.



Charles Thialice SENGHOR

Mardi 4 Mai 2010 - 04:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter