Maximilien



La Syrie, son potentiel en gaz chimiques? Ce serait du suicide pour le régime d'Assad que d'utiliser des armes chimiques, ce que ne semblent pas réaliser les Américains qui poussent tous azimuts pour en revenir à leur refrain éculé "d'armes de destruction massive", et maintenant Ban Ki-moon qui se préoccupe dignement des gaz syriens mais passe sous silence les essais apparemment réussis du régime nord-coréen (3e bombe nucléaire), rompt des traités de non-belligérance avec la Corée du Sud sans que pour cela ils (le président de l'Onu ni les Américains) ne concentrent leur attention sur ce point du globe qui pourtant les concerne directement.

Source : http://fr.rian.ru/letters/20130325/197894811.html...


Lundi 25 Mars 2013 - 13:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter