Mbao-Chaude matinée à la gare routière: déguerpis, les maliens chargent l’Etat sénégalais



Mbao-Chaude matinée à la gare routière: déguerpis, les maliens chargent l’Etat sénégalais

Des gendarmes armés jusqu’aux dents interdisant l’accès à la gare de stationnement des transporteurs maliens, c’est l’ambiance qui a prévalu ce mercredi sur ledit site. Ce, au moment où une grue démonte les cantines. Impuissants face à cette situation, les propriétaires la plupart de nationalité malienne dénoncent. « Ce qui était de se faire est indigne entre le Sénégal et le Mali » rage El Hadji Cissé qui invite les autorités maliennes à bouder le pays de Macky Sall.


« Le Sénégal n’est pas le seul pays à avoir un port. Il y a des ports en Côte d’Ivoire et en Guinée. Pis, ici il n’y a pas café encore moins de cacao ».  Des menuisiers métalliques sénégalais tous aussi concernés dans l’opération de déguerpissement, n’ont pu que constater la perte de leurs matériels. Ayant reçu des sommations la semaine dernière de la part de la mairie de Mbao (banlieue de Dakar), l’opération est prévue pour trois (3) jours à partir, livre la Rfm, de ce mercredi 26 février 2014. 


Mercredi 26 Février 2014 - 13:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter