Mbao : les populations en colère contre les ICS

La forte odeur d’ammoniac qui pollue l’atmosphère à Mbao a fait sortir les populations dans les rues. Ces dernières qui n’en peuvent plus de respirer cette odeur nauséabonde qu’elles jugent dangereuse pour leur santé, ont battu le macadam et barré la route hier pour exiger des mesures de la part de l’industrie chimiques du Sénégal (ICS).



C’est l’intervention de la gendarmerie qui a permis de disperser les populations de Mbao très remontées contre les ICS. En effet, elles sont sorties dans les rues, brûlant des pneus et barrant la route pour demander aux dirigeants de l’entreprise et à l’Etat de trouver une solution sur «une fuite d’ammoniac» qui leur fait respirer une odeur nauséabonde qui se dégage des entrepôts de l’industrie.

«Depuis deux jours, il y a une fuite d’ammoniac venant des ICS, mais ce matin, la situation a empiré. Ce qui a poussé les populations à sortir manifester leur mécontentement vis-à-vis des ICS, mais surtout envers les autorités de ce pays qui depuis lors n’ont fait aucun effort pour vraiment régler cette situation. La santé n’a pas de prix, et depuis que les ICS sont là, notre état de santé ne cesse de se dégrader», a déploré un des manifestants.

Selon lui, les populations de Mbao ont pris l’engagement de ne pas se laisser divertir. Et elles comptent remettre ça jusqu’à ce que des mesures soient prisent tendant à satisfaire leurs doléances. Car, déplore-t-il, «il y des bassins d’acide à ciel ouverts et du butane qui peut exploser à tout moment».

Ousmane Demba Kane

Dimanche 21 Août 2016 - 09:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter