Mbaye Guèye : «Gris est comme un dollar, il monte et descend».

Gris Bordeaux s’est bagarré de façon désordonnée. C’est l’avis du premier «Tigre de Fass », Mbaye Guèye qui revenait sur la défaite de son poulain hier, face à Modou Lo, le «Rock des Parcelles Assainies». Et selon lui, son poulain est certes un grand lutteur, mais il n’est pas encore un grand champion.



«Je suis mal réveillé parce que toute la famille était affaissée hier. Et je me suis levé vers une heure du matin », a déclaré «Le Premier Tigre de Fass », Mbaye Guèye qui revenait sur la défaite de Gris Bordeaux.
Poursuivant, il confie à nos confrères de la Sud Fm que son lutteur doit revoir sa stratégie pour arriver au sommet : «Il doit tout refaire parce que c’est un grand lutteur, mais il n’est pas encore un grand champion »

Revenant sur la confrontation d’hier, il déclare : «Ce qu’il doit faire pour rebondir, c’est de mieux se concentrer. Il n’est pas bien concentré. Les attaques de Gris étaient désordonnées et mal placées. Hier il a mal attaqué, il a mal dirigé le combat. Il l’a fait et il l’a refait. Ce que je craignais est arrivé. Lors du premier combat, je lui avais dit de ne pas attaquer le gars, de l’attendre. Parce qu’un lourd ne se déplace jamais vers un léger. Il l’a fait et il en a subi les conséquences », déplore-t-il.

Sur l’avenir de Gris en tant que 3e Tigre de Fass, Mbaye Guèye déclare : «C’est un jeune lutteur. Il peut encore lutter avec tous les grands champions qui sont dans l’arène, parce que c’est un lutteur qui est comme un dollar. Il monte et il descend».
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 1 Août 2016 - 12:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter