Mbaye Ndiaye : « Si le pouvoir libéral avait une expertise électorale avérée, la candidature de Macky Sall...»

Alors que les commentaires sur sa sortie lors du retour de Me Wade vont bon train, le directeur des structures de l’Alliance Pour la République (APR) en a remis une couche avec des révélations encore plus fracassantes.



Mbaye Ndiaye : « Si le pouvoir libéral avait une expertise électorale avérée, la candidature de Macky Sall...»
Connu pour son langage cru et son franc parler, le ministre d’état, Mbaye Ndiaye  avait provoqué des grincements de dents dans son camp  lors du retour de l’ancien président Abdoulaye Wade, accueilli en triomphe par les populations,  quand  il annonçait que  « le pouvoir a été battu au plan stratégique ». Une sortie que certains de la mouvance présidentielle avait qualifié de maladroite. Mais le directeur des structures de l’APR ne semble guère ébranler par de tels commentaires vu les nouvelles révélations qu’il vient de faire lors de la célébration des 15 ans de l’entreprise de nettoyage Esef.


L’ancien ministre de l’intérieur a en effet indiqué que « si le pouvoir libéral avait une expertise électorale avérée, la candidature de Macky Sall à la mairie de Fatick lors des locales de 2009 n’allait pas être validée ».
Pour étayer ses propos, Mbaye Ndiaye de dire que « Macky Sall avait démissionné  et la loi dispose  que tout conseiller qui démissionne ne peut se représenter à la prochaine  élection locale ». Mais toujours selon l’ancien premier flic du Sénégal, le président Wade et ses partisans ne pouvaient pas déceler cette faille car dit-il  "la haine avait fini de voiler leur cœur ». 
Et d’ajouter selon l'Observateur  que «  quand le même pouvoir avait promis l’enfer à Macky Sall, je lui ai dit de leur répondre que Seul Dieu est le meilleur protecteur. C’est en ce moment que , conclut-il que Macky Sall a pris la décision de démissionner de tous ses mandats électifs ».
Une nouvelle sortie  ne va sans doute pas plaire à certains.


Vendredi 2 Mai 2014 - 13:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter