Mbaye Ndiaye répond à Manko Wattu Senegaal: "Trouver d'autres alternatives comme le président..."



Le Front pour la Défense du Sénégal FDS / Manko Wattu Sénégal persiste et signe : «600 milliards de F CFA au moins, voilà ce que nous avons perdu parce que Timis Corporation que personne ne connait a 30 % des actions dans cette affaire, 30 % de notre gaz. Petro Tim, Timis Corporation, ce sont des sociétés de courtage. Ce ne sont pas des sociétés engagés sérieusement dans l’exploration et dans la recherche pétrolière et gazière… Petro Tim est allé négocier avec Timis Corporation en lui vendant ses actifs… ».

Par la voix du porte-parole du jour, ledit front n'exclut pas de porter plainte contre le frère du président de la République, Aliou Sall. 
 
«C’est du bluff», réplique le ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye. Pis, le Directeur des structures de l’APR (Alliance Pour la République) parle de «calomnie et de diffamation».
 
«C’est une opposition sans alternative et de ce point de vue, malheureusement, ils ne savant pas que leurs tentatives sont vouées à l’échec. Vous savez le problème de la découverte de gaz et de pétrole au Sénégal, tous les Sénégalais dignes de ce nom doivent être aujourd’hui fiers et contents et ne pas être là à perdre du temps», sert par ailleurs Mbaye Ndiaye.
 
Loin d’en avoir fini, l’ancien ministre de l’Intérieur invite l’opposition à «trouver d’autres solutions, d’autres alternatives comme le président de la République est en train de le faire». Car dit le responsable apériste : «Là où certains pays ne comptaient que sur le gaz et le pétrole, quand il y a une crise dans ces domaines-là, le pays est à terre. Ici, le président de la République met l’accent d’abord sur l’ensemble des autres paramètres qui doivent être les accompagnateurs du gaz et du pétrole et c’est à travers ce programme-là que l’opposition était attendue et non pas sur la calomnie». 


Mardi 4 Octobre 2016 - 20:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter