Mboss Laguème : les populations fixent un ultimatum à l’Etat

Les populations de Mboss Laguème en ont ras-le-bol des accidents. Et c’est pour le faire comprendre à l’Etat qu’elles ont battu hier le macadam pour réclamer des dos-d’âne, mais aussi de l’électricité. Un ultimatum de deux mois a été donné à l’Etat pour les satisfaire.



Mboss Laguème : les populations fixent un ultimatum à l’Etat
 «Nous demandons l’érection de ralentisseurs au niveau de notre village. Le nombre de morts sur la Nationale 4 au niveau de notre village commence à dépasser les normes ». Ces propos sont de Samba Ndao, le porte-parole des habitants de Mboss Laguème qui sont sortis dans les rues pour réclamer à l’Etat la prise de mesures pour éviter les accidents récurrents au niveau de leur village.

Selon eux, les autorités les ont délaissées, «alors que nous faisons tout ce qu’un citoyen doit faire ». Et pour se faire bien comprendre, ils ont donné à l’Etat un ultimatum de 2 mois pour que des mesures adéquates soient prises. Sans quoi, ils vont «passer à la vitesse supérieure».

Dans leur cahier de doléances, figure aussi l’électrification de leur terroir car, déclare M. Ndao : «De Kaolack à Nioro, nous sommes le seul village à ne pas bénéficier de l’électricité».

Pour rappel, un bus avait dérapé au  niveau de ce village le 8septembre dernier, faisant 2 morts.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 11 Septembre 2016 - 10:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter