Mbour : 45 cartes d’électeur retirées sur un total de 7.125

Le premier tour de l’élection présidentielle du 26 février dernier a été marqué par une abstention d’un nombre important d’électeurs. A l’image de ce premier tour, la distribution des cartes d’électeur connaît quelques lenteurs dans des départements comme celui de Mbour, où à la date du 10 mars dernier, seules 45 unités avaient été retirées sur un total de 7.125 unités.



Mbour : 45 cartes d’électeur retirées sur un total de 7.125
La Commission départementale de distribution précise que 7.080 cartes sont encore en souffrance.

Sur l’ensemble des huit communes du département de Mbour, sur un total de 5.637 cartes disponibles, seules 34 cartes ont été retirées, soit un restant de 5.603 cartes qui attendent leurs propriétaires, selon l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Au niveau des arrondissements aussi, le retrait se fait à pas de caméléon. A Fissel, qui regroupe les communautés rurales de Ndiaganiao et Fissel, seules quatre cartes ont été retirées sur 494 disponibles. Ce qui fait que 490 cartes d’électeur restent encore en souffrance.

A Sessène, qui comprend les communautés rurales de Sandiara, de Nguéniène et de Sessène, sur un total de 318 cartes en souffrance dans la commission de distribution, aucune carte n’avait été retirée à la date du 10 mars dernier.
Pour l’arrondissement de Sindia, qui comprend les communautés rurales de Diass, de Malicounda et de Sindia, sur 676 cartes, seules sept cartes ont été retirées, soit un restant de 669 unités.

Pour l’heure, les deux candidats en lice pour le second tour présidentiel, multiplient des visites et des prises de contacts pour un éventuel ralliement. Macky Sall, ex-premier de Me Wade et candidat admis au deuxième tour, a d’ores et déjà le soutien de tous les partis de l’opposition qui avaient tenté leur chance au premier tour. Quant à son mentor, Me Abdoulaye Wade, il n’a bénéficié d’aucun soutien des partis politiques. Il continu tout de même à chercher le « Ndigueul » (Consigne de vote, en Wolof) auprès des chefs religieux et il compte aussi sur la voix des indécis et des abstentionnistes.

Avec l’APS


Mercredi 14 Mars 2012 - 00:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter