Mbour : un charbonnier viole une déficiente mentale de 16 ans

Moctar Camara, un charbonnier a violé une fille mineure de 16 ans, de surcroît une déficiente mentale au quartier de Château d’Eau de Mbour. Il a été surpris dans ses basses œuvres par une fillette qui a aussitôt alerté les parents de la déficiente mentale. Au terme de sa garde-à-vue légale, le vendeur de bois de chauffe a été présenté au parquet de Thiès.



En réalité, Moctar Camara a prémédité ses œuvres pour assouvir ses besoins sexuels. Ce jour-là, la fille est envoyée par sa grande sœur acheter du bois de chauffe pour préparer le repas de midi. A peine est-elle entrée dans les lieux, elle est entrainée par le charbonnier derrière le gros tas de charbon où il a érigé une tente. Sans scrupules, le pervers, après avoir défait son pantalon, lui ôte  son slip et la chevauche.


Mais au moment où il termine juste sa sale besogne, une fillette du quartier pénètre dans le local et prise de stupeur, elle prend ses jambes à son cou en direction du domicile des parents de la fille pour leur informer de ce qu’elle vient de voir.
 
Entre-temps, la fille rentre en titubant, les larmes aux yeux. Interrogée par ses parents, elle leur explique, sans détour, que c’est le charbonnier qui a abusé d’elle après lui avoir donné une pièce de 50 F CFA pour acheter son silence.

Selon le journal « L’Observateur », les parents ont déposé une plainte au commissariat urbain qui a requis les services de la gynécologue de l’hôpital de Mbour. Le médecin a conclu à une déchirure hyménale latérale droite.  Malgré les charges, le charbonnier continue de nier les faits. Il est déféré au parquet de Thiès, au terme de la durée de sa garde-à-vue légale. 


Samedi 28 Mars 2015 - 15:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter