Me Aïssata Tall SALL ne rejette pas mais elle dénonce la motion de censure



Me Aïssata Tall SALL ne rejette pas mais elle dénonce  la motion de censure
L’un des arguments à la base de la motion de censure est une diffamation, Me TALL cite cette partie : « certaines pratiques de blanchiment d’argent opérées au niveau d’une banque installée au Sénégal dont l’actuel Premier Ministre était le Directeur général de 1989 à 1997 ». Pour cela, elle demande au Premier ministre de porter plainte à la fin des travaux contre les auteurs de la motion.
C’est d’ailleurs pourquoi le maire de Podor explique qu’elle ne rejette pas la motion de censure mais elle la dénonce.

Me Aïssata Tall SALL de démentir ceux qui pensent qu’on peut appeler lors du procès de Monsieur Hissène HABRE, le Premier ministre Abdoul MBAYE comme témoin ou complice, « étant entendu qu’à tout moment, les autorités tchadiennes ou même les parties civiles, pourront l’installer dans la cause ? ».


Mercredi 26 Décembre 2012 - 19:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter