Me Assane Dioma Ndiaye : «Luc Nicolaï a bénéficié d’une libération conditionnelle sans remplir les conditions»



Luc Nicolaï ne devait pas bénéficier d’une libération conditionnelle. C’est du moins l’avis de Me Assane Dioma Ndiaye qui rejoint l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) très en colère contre le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba. Pour le président de la Ligue Sénégalaise des Droits de l'Homme (LSDH), « on peut dire qu’au moins, il y a une libération conditionnelle qui a été accordée sans que les conditions ne soient réunies ».


Plaidant que « tous les citoyens sont égaux devant la loi et que la justice ne peut pas se déterminer en fonction de la notoriété ou de la richesse d’un citoyen pour lui accorder une libération conditionnelle", le droit de l'hommiste ne manque de dénoncer que pour le cas précis du promoteur de lutte, Luc Nicolaï, « c’est en raison de sa notoriété ou de sa position sociale qu’il a pu bénéficier de cette libération conditionnelle », selon la Tfm. 



Samedi 22 Février 2014 - 10:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter