Me Assane Dioma Ndiaye de la Ligue des droits humains: "Les traditions d'hospitalité et d'asile ont changé au Sénégal"

Répliquant au ministre Abdou Latif Coulibaly qui a expliqué l'expulsion du journaliste et bloggeur tchadien Nguébla par "il n'était pas en règles", la Ligue des droits humains par la voix de Me Assane Dioma Ndiaye est montée au créneau pour noter "un grave recul des droits et libertés humains au Sénégal" avant d'asséner que "les traditions d'accueil et d'hospitalité ont changé" sous l'ère Macky Sall qui ne "tolère pas ce que Wade tolérait"



Me Assane Dioma Ndiaye de la Ligue des droits humains: "Les traditions d'hospitalité et d'asile ont changé au Sénégal"
Me Assane Dioma Ndiaye qui a pris "acte que les traditions d'hospitalité, d'accueil, d'asile ont changé au Sénégal", s'est insurgé que "ce que Wade tolérait, Macky sall ne le tolère plus". Avant de se demander, "est-ce que les autorités auraient accepté qu'un sénégalais soit expulsé de cette manière sans procédure judiciaire, administrative ou un recours dans un autre pays où il n'a aucune attache familiale".

"Notre pays connait un recul grave dans le respect des droits et libertés humains", a-t-il conclu sur les ondes de la RFM.


Dimanche 12 Mai 2013 - 17:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter