Me El Hadji Amadou Sall reste en prison, Me Seydou Diagne dénonce



Pas plus tard qu’avant-hier au téléphone de Pressafrik.com, le coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Oumar Sarr dénonçait le «rejet systématique des demandes de liberté provisoire des libéraux dans les liens de la détention». Et en ce qui concerne Me El Hadji Amadou Sall, le séjour carcéral se prolonge puisque la Chambre d’accusation de la Cour d’Appel vient de rejeter sa demande de liberté provisoire, livre la Rfm. Les conseils de la robe noire par ailleurs responsable libéral, ont déposé cette demande suite à l’audition sur le fond de leur client, le 27 avril dernier.  La Cour d’Appel a déclaré ladite demande tout simplement irrecevable.


Dans ce genre d’infractions de délit d’offense au Chef de l’Etat et d’atteinte à la sûreté de l’Etat, la demande de liberté provisoire est rejetée dès que le parquet s’y oppose. L’ancien ministre de la Justice sous Wade et avocat de Karim dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis, a été arrêté puis placé sous mandat de dépôt suite à ses propos tenus lors d’un mouvement de soutien pour Karim dans la banlieue dakaroise (Guédiawaye) disant que le président Macky Sall ne passera pas une nuit de plus si le fils du président sortant est condamné. La réaction des avocats de Me El Hadji Amadou Sall ne tarde pas.



Me Seydou Diagne dénonce : «C’est une situation qu’il faut dénoncer avec la dernière énergie, elle ne se justifie pas. Le Sénégal qui dit être un Etat de Droit,…Comment vous pouvez avoir des dispositions pour lesquelles il suffit que le parquet dise non, je m’oppose à une demande de liberté provisoire pour que le juge ne puisse rien faire et que ce soit systématiquement déclaré irrecevable. Voilà des choses qu’il faut changer dans nos dispositions… Le parquet reprend des instructions de l’exécutif ».  Pour l’heure la défense refuse de dévoiler sa stratégie mais ce qu’il faut savoir selon Me Seydou Diagne, c’est que «le dossier est en phase de clôture et que d’un moment à l’autre, la Chambre d’accusation va dire est-ce que El Hadji Amadou Sall va en procès ou comme il le mérite, il va bénéficier d’un non-lieu ». 


Jeudi 21 Mai 2015 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter