Me El Hadji Diouf : « Je ne défends pas Karim mais je comprend Wade...»

Me El Hadji Diouf estime que Macky veut instaurer un régime dictatorial au Sénégal. Selon l'avocat, il est «malhonnête » de reprocher à Wade le fait de vouloir faire libérer son fils, qui est en détention depuis un an, dans le cadre des traque aux biens mal acquis.



Me El Hadji Diouf juge tout à fait normal qu’Abdoulaye Wade revienne au Sénégal pour faire libérer de prison, son fils Karim Wade. « Les gens doivent être honnêtes avec eux-mêmes. Il est mesquin de fustiger le fait que Wade soit de retour au Sénégal pour les besoin de l'élargissement de son fils… », plaide l'avocat non sans préciser qu’il n’est pas dans l’optique de défendre Karim Wade.  « Je ne défends pas Karim, mais on ne peut reprocher à Abdoulaye Wade de vouloir le faire libérer », Me El Hadji Diouf est d’avis que ce genre de propos,  n’ont pour but que de divertir le public.


« Qu’on arrête de nous prendre pour des demeurés. Ces véreux doivent parler en ayant en conscience le jour du jugement dernier. Mais ils parlent en fonction des complaisances qu’ils entretiennent. C'est-à-dire qu’il veulent faire plaisir à de tierces personnes qui ne vont jamais les faire entrer au paradis. Nombreux seront les politiques qui iront en enfer», donne-t-il comme sentence.  Me El Hadji Diouf s’est également dit chagriné par l’attitude du gouvernement qui a refusé à Wade, l’organisation d’un meeting. La robe noire était ce week-end à Kaolack pour annoncer sa candidature à la municipalité. 




Lundi 28 Avril 2014 - 13:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter