Me El Hadji Diouf : "La banlieue a toujours été trahie par les différents régimes"

La campagne électorale pour les législatives démarre en trombe dans la banlieue. Ce week-end elle a reçu deux têtes de liste. En effet, Mamadou Lamine Diallo et Me El Hadji ont investi Guédiawaye et Pikine pour draguer les électeurs. Le chef de file de la coalition Leral a estimé que «la banlieue a toujours été trahie».



Me El Hadji Diouf : "La banlieue a toujours été trahie par les différents régimes"
Maître El Hadji Diouf, tête de liste de la Coalition «Leral» entre en campagne. Il a commencé par des attaques et des accusations. Pour lui, "la banlieue est trahie". A Notaire dans le département de Guédiawaye, l’avocat politicien a asséné ses vérités: "la banlieue est laissée à elle-même. Les régimes l'ont trahi de même que des députés menteurs entre autres".

Le député Me El Hadji Diouf a estimé que «Macky revoie sa copie du fait qu’un des ministres avait déclaré être incompétent à solutionner les inondations cette année". Selon lui, "seule sa coalition peut et détient la clef. Et pour ce, il faut voter "Leral", qui pourra prendre et défendre les préoccupations des banlieusards".

Par contre, avant sa déclaration, le candidat investi à la tête de liste nationale s'est permis de crier haut et fort "na saf na saf pour mettre de l’ambiance.
Abdoul K. Diop (correspondant dans la banlieue)

Abdoul K. Diop (Correspondant dans la banlieue)

Lundi 11 Juin 2012 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter