Me El Hadji Diouf vs Groupe de travail Onu : «Ces gens ont perdu le nord».

Me El Hadji Diouf dégaine à nouveau. En effet, le tonitruant avocat a pesté contre le groupe de travail des Nation Unies qui, jugeant le non-respect des droits de Karim Wade par la Cours de répression de l’enrichissement illicite, avait demandé à l’Etat du Sénégal de le libérer et de l’indemniser.



Me El Hadji Diouf vs Groupe de travail Onu : «Ces gens ont perdu le nord».
«Moi, groupe de mécaniciens aux Nations Unies, moi groupe de vendeurs de cacahuètes au Nations Unis, je vous demande d’arrêter», a déclaré Me El Hadji Diouf, un des avocats de l’Etat dans l’affaire l’opposant à Karim Wade. Et l’avocat de poursuivre : «Nous avons une justice, une institution judiciaire reconnue par notre Constitution. Le groupe de travail, un groupe d’amis. On ne sait même pas d’où ils viennent, s’ils sont crédibles ? Ont-ils l’expertise nécessaire ? Sont-ils corrompus, Qui les connait ? Est-ce-que ce groupe-là est au-dessus de la justice indépendante et souveraine du Sénégal indépendant ?».

Selon Me El Hadji Diouf, «l’Onu, ce n’est pas un groupe de travail, comme un groupe de travail dans un lycée, les universités, les associations privées. Donc, de la même façon que la Cedeao, l’Onu ne peut pas s’immiscer dans le fonctionnement normal de nos institutions judiciaires. Aucun organe de l’Onu n’a donné l’ordre au Sénégal de libérer Karim Wade. Il n’est pas un organe de délibération qui engage les pays du monde». Ce qui lui fait dire que : «ces gens-là ont perdu le nord. Ils s’accrochent à tout»

Ousmane Demba Kane

Jeudi 4 Juin 2015 - 09:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter