Me Mbaye Jacques Ndiaye plaide la cause des personnes handicapées



Me Mbaye Jacques Ndiaye plaide la cause des personnes handicapées
Parmi les conseils de la défense, Me Mbaye Jacques Ndiaye est le coordonnateur du pool d’avocats qui s’est constitué pour les sept (7) personnes handicapées arrêtées le 22 juillet dernier pour mendicité sur la voie publique. Se félicitant de la relaxe au bénéfice du doute obtenue par ses clients, la robe noire dénonce les conditions des personnes vivant avec un handicap au Sénégal.

«Le Tribunal ne pouvait pas faire autrement parce que les faits pour lesquels ces personnes sont poursuivis ne sont pas du tout avérés», exulte le conseil qui se félicite «de cette décision de relaxe concernant toutes ces personnes poursuivies».

Ceci dit, l’avocat ne manque également pas d’«exprimer toute (sa) désolation dans la mesure où l’Etat du Sénégal, depuis Senghor jusqu’à nos jours, aucun gouvernement n’a pu devoir penser aux devoirs de ces personnes qui ont le droit d’être insérés dans la société».

«Ces personnes ont droit à l’inclusion sociale, l’éducation, la formation, la santé, le travail mais surtout l’accès de ces personnes à tous les lieux », plaide Me Mbaye Jacques Ndiaye qui ne manque pas de donner l’exemple du Tribunal où dit-il : «Vous avez vu tout à l’heure que les toilettes sont inaccessibles aux personnes qui vivent avec un handicap, le premier étage du Tribunal leur est aussi inaccessible, même la salle d’audience n’a pas été aménagée pour recevoir ces personnes ».
 
Selon lui, «le Sénégal a ratifié la convention des Nations unies qui est relative aux droits de ces personnes handicapées, en dépit de la loi d’orientation prise en 2008, nous n’avons noté aucun avancement, aucune inclusion, aucun progrès…». 


Mercredi 27 Juillet 2016 - 18:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter