Me Moussa Bocar Thiam-Khalifa Sall : «Tant que nous n’avons pas de positions claires… »

Les agitations au sein du Parti socialiste n’inquiètent pas outre mesure Me Moussa Bocar Thiam. En effet, le porte-parole de la formation socialiste nie l’existence d’une quelconque crise, et met en garde ceux qui s’adonneraient à des actes tendant à leur formation.



Me Moussa Bocar Thiam-Khalifa Sall : «Tant que nous n’avons pas de positions claires… »
«Le Ps est un parti vital qui est structuré », a d’emblée déclaré Me Moussa Bocar Thiam, porte-parole adjoint du Ps qui s’exprimait sur la situation de son parti.

En effet, depuis quelques temps, le Ps suscite l’attention des Sénégalais qui assistent à une ébauche de guerre fratricide entre Khalifa Sall et Ousmane Tanor Dieng qui ont adopté des positions diamétralement opposées face au pouvoir.

Mais, nie, l’avocat, «Il n’y a aucune crise. Le parti ne peut pas exploser parce qu’il a des règles, et ses structures se réunissent, prennent des décisions de manière régulière», avant d’avertir que : «Tout militant qui pose des actes contraires au fonctionnement du parti, s’expose à son auto exclusion».

Faisant allusion aux tournées du maire de Dakar, l’édile de Ourossogui déclare sur les colonnes de Vox POPuli que : «Tant que nous n’avons pas de positions claires de certains responsables, nous n’allons pas nous prononcer sur des suppositions. Nous attendons que des décisions claires, sans équivoques soient dites, ensuite, nous analyserons la situation et en tirerons les conséquences avec toute la rigueur », affirme-t-il.

Et l’avocat de conclure : «Certains comportements ne sont que de simples agitations qui n’ébranlent en rien le parti. Aujourd’hui, le parti est plus que dynamique. Nous attendons des actes officiels, clairs, précis pour prendre nos responsabilités. Nous ne laisserons personne ternir l’image du Parti socialiste, et nous veillerons à ce que l’équilibre soit préservé».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 4 Janvier 2017 - 11:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter