Me Sidiki Kaba : «Il ne faut pas embraser le Sénégal »

«La justice va faire son travail». C’est le commentaire du ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba qui se prononçait sur la plainte de l’opposition contre Frank Timis et Aliou Sall. Selon lui, le droit sera dit par les juridictions compétentes. Et donc, qu’il est inutile d’ «enflammer le Sénégal».



Me Sidiki Kaba : «Il ne faut pas embraser le Sénégal »
«Effectivement, le procureur de la  République a reçu une plainte dans le cadre de l’affaire qui fait du bruit qu’on appelle Petro-Tim », a  déclaré le ministre de la Justice en marge de la  cérémonie d’inauguration de la Boulangerie de la réinsertion.

Cette plainte démontre, selon lui, que : «le Sénégal est un Etat de droit. «Lorsqu’il y a deux citoyens qui ne s’entendent pas sur une question, c’est la justice qui règle. Qui a raison, qui n’a pas raison ? Lorsque le dossier sera examiné, le droit sera dit».

Revenant sur les remous que suscite la  découverte du pétrole et du gaz au Sénégal, le ministre exhorte les uns et les autres à la retenue : «Il ne faut pas embraser le Sénégal. Il ne faut pas nous placer dans une perspective  d’apocalypse en parlant de feu. Il ne faut pas enflammer le débat comme si le  gaz ne sert qu’à ça. Il doit servir à la formation de la jeunesse».

Mais, déclare-t-il même si le Sénégal reste un Etat de droit, il y a certaines choses qui n’y sont pas tolérées : «Une opinion est une opinion. Elle est garantie par les lois et règlements. Dans un Etat de droit, une démocratie participative et une démocratie d’opinion comme la nôtre, tous les citoyens ont droit à s’exprimer, mais il ne faut pas confondre l’injure et l’opinion. Une injure est un délit, alors c’est la justice qui le règle».

Ousmane Demba Kane

Mardi 11 Octobre 2016 - 19:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter