Me Sidiki Kaba: «Il ne m’arrivera jamais de menacer quelqu’un»

Le ministre de la Justice ne s’aligne pas sur la même longueur d’onde que son Premier ministre sur les menaces concernant les diffamateurs et les diffuseurs de fausses nouvelles. En effet, Me Sidiki Kaba, même s’il ne le dément pas, relève que lui, n



«Il ne m’arrivera jamais de menacer quelqu’un. Ce n’est ni mon rôle ni mon pouvoir. Je n’en ai ni le droit, ni le pouvoir et la loi ne me le donne pas». Ces propos sont de Me Sidiki Kaba qui était l’invité hier, de l’émission Objection de la Sud fm. Interpelé sur les propos du chef du gouvernement à l’endroit de ceux qui s’adonneraient à la diffusion de fausses nouvelles ou des diffamateurs, Mahammad Boun Abdallah Dionne s’était montré intransigeant, promettant à ces derniers une traduction en justice.

Poursuivant, il explique : «Ce que la loi prévoit, c'est que celui qui dit ce qu’il ne doit pas dire, il peut être poursuivi. L’opinion fait partie de la démocratie. La démocratie, son ennemi mortel, c’est l’apathie. Dans une démocratie majeure, les acteurs qui aspirent à prendre le pouvoir sont des acteurs qui éclairent et qui donnent des opinions qui sont documentés. Alors quand on est dans ce registre, on fait avancer le débat».

D’ailleurs, fait-il savoir, «l’Etat ne dira pas à des gens que nous vous empêchons de parler. Si tel était le cas, les débats que nous avons dans les radios, les télévisions où le chef de l’Etat est continuellement vilipendé comme si c’est un sport national, n'aurait pas lieu». 

Ousmane Demba Kane

Lundi 26 Septembre 2016 - 08:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter