Me Sidiki Kaba : « Un ancien chef d’Etat peut être passible de poursuites »



Wade est prévenu. Interpellé sur le dossier Arcelor Mittal et Petro-Tim, le ministre de la Justice assène que le statut d’ancien Chef de l’Etat, n’exonère pas Wade de poursuite. « Au Sénégal, le statut de Chef de l’Etat n’est pas totalement réglé... En ce qui concerne son immunité, c’est une loi. Par conséquent, il peut effectivement être passible de poursuites. Son statut d’ancien Chef de l’Etat ne l’exonère pas ». Même si, souligne le Garde des sceaux, « le Sénégal n’a pas réglé la question ».  


Samedi 20 Décembre 2014 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter