Me Sidiki Kaba à Wade: "Des juges indépendants et libres rendront la décision la plus juste"

Le ministre de la Justice est monté au créneau pour apporter la réponse au président sortant Wade qui n'entend pas voir de son vivant, son fils Karim condamné par la CREI (Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite). Me Sidiki Kaba d'indiquer que "tous les Sénégalais sont justiciables au même titre devant les juridictions sénégalaises". Mieux, dans le cadre de ce procès: "des juges indépendants et libres rendront la décision qui leur paraîtra la plus juste".



Me Sidiki Kaba à Wade: "Des juges indépendants et libres rendront  la décision la plus juste"
"Nous sommes dans le cadre d'un procès pénal et ce procès, il faudrait le faire en tenant compte du fait qu'il ne doit pas y avoir une immixtion du pouvoir exécutif dans le pouvoir judiciaire. L'Etat du Sénégal est un Etat moderne qui respecte la séparation des pouvoirs telle que définie par Montesquieu dans l'Esprit des lois. Il y a le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif. Il y a un procès en cours, il ne m'appartient pas d'entrer dans son fonctionnement. Ce que je peux dire, c'est que des juges indépendants et libres rendront la décision qui leur paraîtra la plus juste et la plus conforme au regard du débat contradictoire qui a eu lieu et des dossiers qu'ils ont entre les mains. 


Le système judiciaire sénégalais est assez fort, assez performant et assez outillé pour rendre une justice aux normes internationales. Tous les Sénégalais sont justiciables au même titre devant les juridictions sénégalaises et il ne peut pas y avoir d'exception pour une certaine catégorie de Sénégalais", a déclaré en substance Me Sidiki Kaba, hier à Saint-Louis. 


Vendredi 6 Février 2015 - 10:44




1.Posté par Cheikh le 06/02/2015 17:01
Mais toi tu es debile ou quoi
Tu vois pas comment ce proces se passe
Pas d avocat
On bastonne les presume coupable
Les juges se disputent
Les temoins travaille pour la court
Les administrateur sont les expert
Personne n ale droit de poser des questions si le juge et les avocat de l etat ne le permette
On insulte les presume coupable
On souhaite la mort ,avocat de l etat, au presume coupable
On balance tous les pv dans la presse
On falsifie des documents et on cree des fausse accusation , compte de singapour
Les document notarier ne sont pas prie en compte mais ntemoignage de x et y , je pense, je crois.... Ca on les prends en compte
On refuse de faire des contre expertise
....
Et apres tu dis que la justice est ipropre
Tu es un vrai encule toi, tu as fais comme elhadj diouf , tu as vendu ton client bourgi pour de l argent
Tot ou tard on soccupera de toi et de ta famille, connard

2.Posté par Leuk le 06/02/2015 21:25
Monsieur Le Ministre,

Avec tout le respect, nous tenons à apporter certaine précision.

Nous ne craignons pas l'Exécutif avec son immixtion possible dans un tel dossier.
Seulement, nous récusons un des juges qui se trouve être le président même de cette CREI.

Pour les raisons tantôt énumérées par Cheikh (préc. post), et pour l’antécédent de 1993 où c’est le même juge qui avait inculpé à tort le Résistant Me Abdoulaye Wade de l’Assassinat d’un autre juge, Me Babacar Sèye, Vice-président du Conseil Constitutionnel.

Ayant raté le père à l’époque, l’on se rattraper sur le fils 22 ans après. L’esprit rancunier est toujours là !

Avec ce procès de Karim & Co, au vu de son déroulement avec les innombrables incidents et manquements dans le respect des droits des prévenus et de la Défense, nous récusons ce juge.

Il y a Suspicion Légitime !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter