Me Wade annule les dettes fiscales des entreprises de presse



Me Wade annule les dettes fiscales des entreprises de presse
Le secteur de la presse peut garder le sourire. Une de leur revendication vient d’être, totalement, prise en charge par le Président de la République, Me Abdoulaye Wade. «Le Président de la République a décidé d’accorder une remise sur toutes les dettes fiscales du secteur de la presse. Cela concerne le privé et le public», a annoncé, hier, le ministre de la Communication, Moustapha Guirassy. «Donc, il faut dire que les dettes fiscales de ce secteur qui s’élève à douze (12) milliards, sont à zéro (O) pour les secteurs privé et public de la presse», a-t-il précisé devant les députés lors du vote de son budget.
Le ministre a expliqué que cette volonté du Chef de l’Etat de soulager les entreprises de presse entre dans le cadre de son soutien au secteur de la presse.

Face aux députés qui décrit le nouveau code de presse qui selon eux garantit l’impunité aux journalistes, le ministre se défend. «Nous ne sortons pas du champ pénal. Mais c’est la démarche des sanctions qui varie et la dépénalisation n’est pas un facteur de désordre pour ce nouveau code de la presse », a déclaré le porte-parole du gouvernement sénégalais qui souligne que les patrons de presse doivent assumer. «Les patrons de presse doivent assumer parce que ce code est fait de concert avec tous les acteurs du secteur de la presse.

Charles Thialice SENGHOR

Jeudi 11 Novembre 2010 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter