«Me Wade est à la disposition de la justice...», Amadou Tidiane Wone

Le Chef de l'opposition avait donné le délai de 72 heures au régime en place pour s'expliquer sur les accusations de vol à l'encontre du président de la République et le frère de ce dernier, Aliou Sall. Le délai est arrivé à terme. Le père du célèbre détenu, Karim dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis, se signale. Après avoir répondu à la sommation interpellative que lui a faite le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, Wade se met à la disposition de la Justice pour qu'aucun Sénégalais n'en ignore.



Suite mais pas fin du bras de fer entre Wade et son successeur, Macky. Après les conférences de presse interposées de Wade-père et le frère du président, Aliou Sall, le prédécesseur de Macky en remet une couche. Par la voix de son Directeur de Cabinet, Wade se dit à la disposition de la Justice. Ceci, après avoir reçu la sommation interpellative  du camp adverse.  « Le président Abdoulaye Wade continue sa mission de chef de l’opposition. Le secrétaire général national du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), président du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR) a, comme mission d’être le porte-voix des problèmes auxquels les Sénégalais font face. Notamment la mauvaise gouvernance, mauvaise gestion des deniers publics, les problèmes qu’il a posés dans le dossier Arcelor Mittal, le dossier Petro-Tim… ».


Dans ce cadre, précise Amadou Tidiane Wone sur les ondes de la Rfm : « dans le champ du possible de l’action politique, rien n’est à écarter. Notre pays est doté d’une architecture constitutionnelle, des lois et règlements ». Wade attend les réponses à ces accusations et qui tardent à venir. Il se tient à la disposition des autorités compétentes pour répondre en temps et lieu à toute convocation, demande d’explications pour éclairer la lanterne des Sénégalais et la justice de notre pays. 


Jeudi 4 Décembre 2014 - 13:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter