Me Wade et le Front des Patriotique : les alliés opposent Baldé face à Karim et la rencontre se termine en queue de poisson

Le Pape du Sopi a convoqué hier après-midi ses alliés réunis au sein du Front Patriotique pour la défense de la République pour les appeler à la radicalisation du combat contre les tenants de l'actuel pouvoir. Seulement la rencontre s'est terminée en queue de poisson et les choses ont failli tourner au vinaigre entre certains membres du Front.



L'ancien président de la République, qui, ces dernières quarante-huit heures fait feu de tout bois, a convoqué hier ses alliés politiques en vue de faire front commun contre le régime. Entouré de plusieurs membres du comité directeur du PDS et des dirigeants des différents mouvements de soutien à Karim Wade. L'ancien chef de l'Etat a reçu un Front particulièrement dégarni. D'autant qu'Abdoulaye Baldé, Djibo Leyti et Mamour Cissé qui ne partagent pas la manière dont est managée la structure (coordonné par Mamadou Diop Decroix) ont brillé par leur absence à la rencontre d'hier.
Seuls certains leaders de partis Alliés du PDS se sont retrouvés de 18 heures à 21 heures passées face à un Me Abdoulaye Wade très va-t-en-guerre. Très en verve, le chantre du Sopi a d'emblée campé le décor en annonçant la dynamique de la rencontre.
Ainsi, il a demandé à Mamadou Diop Decroix et consorts de mettre sur place un comité de lutte qui va installer la peur dans le camp du pouvoir et renverser les rapports de forces. C'est dans ce cadre s'inscrit, selon l'ancien président de la République, le meeting de mobilisation que les libéraux comptent organiser le 22 novembre, avec ou sans autorisation de l'autorité.

Très en verve, Ousmane Faye dans les colonnes du journal « L'As », estime que Karim Wade n'est pas plus méritant qu'Abdoulaye Baldé qui a gagné toute une région lors des dernières élections locales. Woré Sarr et Saër Gueye s'en sont violemment pris au sieur Ousmane Faye. C'est dans ce tohu-bohu indescriptible que la réunion s'est terminée.


Jeudi 23 Octobre 2014 - 10:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter