Mecque-Les passeports des pèlerins confisqués : le ministre Saoudien réclame 5 milliards au Sénégal

Cela commence mal pour les pèlerins Sénégalais bloqués à Médine. Ce, jusqu’au paiement de la dette de cinq (5) milliards que le ministre Saoudien réclame à l’Etat du Sénégal. Tous les chèques des voyagistes privés déposés pour le séjour des pèlerins à Médine, sont revenus impayés.



En effet, l’Etat du Sénégal via la commission en charge du pèlerinage s’active pour éviter le pire à ses pèlerins présentement dans la ville sainte de Médine où repose le Prophète Mohamed (PSL) car le ministre du Hajj en Arabie Saoudite vient de s’opposer à la restitution des passeports aux pèlerins sénégalais pour qu’ils puissent rejoindre la Mecque à partir de ce vendredi. Le ministre Saoudien réclame le paiement d’une dette de cinq (5) milliards de F CFA. « Nous en avons marre des promesses jamais respectées par la commission sénégalaise en charge du Pèlerinage. Chaque année, elle nous sert la même chanson. Cette fois-ci, nous voulons en finir pour de bon », chargent des sources proches dudit ministère saoudien.


« Nous devons quitter l’hôtel ce vendredi et nous risquons de passer la nuit à la belle étoile si nos passeports sont confisqués. Car non seulement notre logeur ne peut pas créditer le chèque délivré par la Banque Islamique du Sénégal (BIS) revenu impayé à cause du blocage effectué par le ministère Saoudien du Hajj », se plaignent les voyagistes privés selon « l’Observateur » où Cheikh Abdou Ndiaye, directeur administrateur et financier du commissariat au Pèlerinage, dit ne pas être au courant d’une dette de 5 milliards. Pour l’heure, au moment où l’Etat n’a pas encore convoyé de pèlerins, les voyagistes privés eux, pleurent. 


Vendredi 19 Septembre 2014 - 11:22




1.Posté par Max le 19/09/2014 11:54
Non, ce n'est pas sérieux. Il y a de quoi désespérer de la prégnance de certaines mentalités.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter