PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Médias : le nouveau gouvernement est contre "une presse aux ordres"

Le régime de Macky Sall ne compte pas obstruer la liberté de la presse. C’est du moins ce que laisse paraitre la position du secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye qui réagissait dans l’édition de 12h de la RFM, par rapport aux propos de Me Djibril Ware qui reprochait au groupe futurs médias de ne pas se conformer à la ligne du gouvernement. «Je ne suis pas pour une presse aux ordres », a-t-il laissé entendre.



Médias : le nouveau gouvernement est contre "une presse aux ordres"
« Aucune presse ne devrait être aux ordres de qui que ce soit », a plaidé le secrétaire général du gouvernement qui renseigne que la presse « est une fonction éminente dans notre démocratie » de par l’importance de la délibération. Pensant que le rôle de la presse contribue à « l’autonomisation des citoyens », Seydou Guèye refuse de ce point de vue, « une presse aux ordres ».
 
Toutefois, loin de jeter des fleurs aux médias, le porte-parole de l’Alliance Pour la République (APR) fulmine contre « une presse qui verse des insanités sur les uns et les autres ».  M. Guèye qui indique que la presse « est condamnée à être objective », exhorte à cet effet les acteurs politiques à « comprendre que la presse est aussi un pouvoir qui doit être régulé par les instances qui doivent le faire ». Favorable au renforcement des capacités de ces instances de régulation, « la liberté de la presse doit être un combat porté aussi bien par la presse que par l’ensemble des citoyens, y compris les acteurs politiques qui doivent être en première ligne de ce combat », propose le secrétaire général du gouvernement.


Mercredi 30 Mai 2012 - 16:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter