Médias: les députés burundais reviennent sur les lois liberticides

Au Burundi, l'Assemblée nationale a adopté, ce mercredi 4 mars, une loi qui abroge l'essentiel des mesures liberticides à l'encontre des journalistes qui existaient depuis 2013. Et parmi les dispositions qui n'existent plus, il y a notamment l'obligation de révéler ses sources. L'Union des journalistes burundais a lutté pour que ces dispositions soient abrogées.



Le président de l’UBJ (Union des journalistes burundais), Alexandre Niyungeko, a salué le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui abroge l'essentiel des mesures liberticides à l'encontre des journalistes, le 4 mars 2015.
Le président de l’UBJ (Union des journalistes burundais), Alexandre Niyungeko, a salué le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui abroge l'essentiel des mesures liberticides à l'encontre des journalistes, le 4 mars 2015.
Au niveau du code pénal, il y a malheureusement des peines privatives de liberté.
Alexandre NiyungekoPrésident de l'Union des journalistes burundais05/03/2015 - par Sonia Rolley


Jeudi 5 Mars 2015 - 11:40




1.Posté par Leuk le 05/03/2015 14:32
Et au Sénégal, où sommes-nous ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter