Médiation entre Wade et Macky: Comment et pourquoi tout a foiré?

La paix des braves entre Abdoulaye Wade et son successeur à la tête du pays n'est pas pour demain la veille. Des chefs d'Etat, des guides religieux et même des khalifes généraux se sont investis mais Macky Sall cramponne sur sa position. Le guide de la famille Omarienne a failli réussir avec une forte implication du député-maire de Bambey, Aida Mbodj. Mais ça bloque toujours.



Médiation entre Wade et Macky: Comment et pourquoi tout a foiré?
Le différend qui oppose le chef de l’Etat Macky Sall à son prédécesseur Abdoulaye Wade était sur le point d’être réglé. C’est le Guide religieux Thierno Madani Tall de la famille omarienne qui en a eu l’initiative le mercredi 4 février 2015. Même si les deux émissaires envoyés pour rapprocher les deux personnalités avaient presque réussi la mission, un élément inconnu a perturbé les plans.
 
Le contact a été gâté par des interférences sur la ligne et la liaison a eu du mal à passer entre les deux hommes. En effet, les retrouvailles entre Macky et Wade devraient être effectives le mercredi 4 février, jour du meeting du Front patriotique pour la défense de la république  à la place de l’obélisque. La médiation entreprise depuis quelques jours devait aboutir à un coup de fil que le « fils » Macky devait passer à son « père » Wade, juste après la réunion du Conseil des ministres. Toutefois, le téléphone de Abdoulaye Wade n’a pas reçu l’appel attendu pour une raison non encore connue.

Le guide religieux Thierno Madani Tall avait pourtant tout bien  planifié, avant que le projet  de réconciliation ne tombe à l’eau. La mission avait été confiée au neveu du Marabout, le député Cheikh Oumar Sy. Cette tentative de rapprochement est née de la suite de l’appel au dialogue lancé par Me Abdoulaye Wade le samedi 31 janvier dans sa résidence de Fann.

Cet appel a eu un écho favorable du coté du chef de l’Etat qui se disait prêt pour le dialogue. Mais il pose certaines  conditions, qui ont été réunies et l’occasion a été saisie par une personnalité dont le nom n’est pas révélé. Ce dernier en parle à Thierno Madani Tall de la famille omarienne qui bénit l’idée et promet d’entrer en action pour la réconciliation.Mais, fatigué par l’organisation de la Ziarra omarienne qui venait juste de se terminer il n’a pas pu. Face à sa volonté de faire régner la paix et la concorde nationale, le guide religieux convoque son neveu et député Cheikh Oumar Sy pour lui confier la mission.

Le député s’est appuyé sur l’aide de l’ancien ministre de la femme de Wade Aida Mbodji qui espère voir Macky et Wade se retrouver. Du coté de la présidence, certain collaborateurs de Macky Sall ont soutenu l’initiative. Le président lui-même a, selon le journal "l'Observateur", salué la démarche et promis d’appeler l’ancien président Wade après le conseil de ministre. Mais d’autres affirment que Macky Sall avait prévu  de saisir Wade de son retour de voyage à Paris où il devait se rendre pour assister au forum Franco-africain.
 
Après l’engagement de Macky, les émissaires se tournent vers Wade qui montre lui aussi une volonté d’échanger avec son « Fils » Macky conformément à la recommandation du marabout. Il est ainsi resté à l’écoute du coup de fil du président de la République, mais aucun appel du palais n’a été reçu par Wade après le Conseil des ministres, il se rend ainsi à son rassemblement autorisé à la place de l’Obélisque. Wade tient à l’occasion un discours incendiaire et s’attaque frontalement à Macky, depuis c’est le froid entre les deux hommes. Toutefois, les médiateurs ne désespèrent.

 


Mardi 17 Février 2015 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter