Médiation pénale : Me El Hadji Diouf crie victoire et tire sur Mimi Touré, Me Mame Adama Gueye et Birahim Seck



Médiation pénale : Me El Hadji Diouf crie victoire et tire sur Mimi Touré, Me Mame Adama Gueye et Birahim Seck
Le tonitruant avocat tout content. Premier à proposer la médiation pénale au sortir d’une audience avec le président Sall qui avait auparavant pris fait et cause pour son ministre de la Justice d’alors, Aminata Touré avant de se rétracter dernièrement à la rentrée solennelle des Cours et Tribunaux  Me El Hadji Diouf qui a fini pas avoir gain de cause sur Aminata Touré devenue Première ministre, ne la rate pas. « Un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès » se moque l’avocat d’Hisséne Habré qui réclame son départ de la Primature.  « Les faits m’ont donné raison, Mimi Touré doit démissionner ». Avec le verbe qu’on lui connait, il ne manque pas par ailleurs de taxer Me Mame Adama Gueye et Birahim Seck, « de deux ennemis  tapis dans l’ombre » selon lui qui veulent faire échouer le président Sall.

En effet, l’ancien ministre sous Wade qui rame à contre-courant de Me Mame Adama Gueye et Birahim Seck du Forum civil sur la médiation pénale, précise à ces derniers que « toutes les procédures pénales peuvent faire l’objet de médiation pénale. Il n’y a nulle part où l’enrichissement illicite ou un quelconque délit, a été cité pour ne pas être concernée par la procédure ». Avant de les traiter d’ennemis du président Sall. « Me Mame Adama Gueye et Birahim Seck sont des ennemis tapis dans l’ombre. Ils veulent empêcher à Macky Sall de récupérer l’argent et développer le Sénégal. Ils font preuve de myopie politico intellectuelle ».






Dié Ba

Jeudi 23 Janvier 2014 - 13:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter