PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Médina Baye : Capitale du panafricanisme selon Abdoulaye Daouda Diallo.

Abdoulaye Daouda Diallo a transmis hier, le message du chef de l’Etat, Macky Sall, aux autorités religieuses de Médina Baye. Cette occasion a été saisie par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique pour magnifier le rôle de Médina Baye, qui, avec la célébration du Maouloud devient le lieu de convergence de la sous-région ouest-africaine.



Médina Baye : Capitale du panafricanisme selon Abdoulaye Daouda Diallo.
«La dimension de la célébration du Maouloud de Médina Baye a toujours représenté un rendez-vous de haute spiritualité, une manifestation exceptionnelle de renaissance à l’endroit d’Allah, le Tout-Puissant, le Miséricordieux, marquée par des actions de grâce rendues au Seigneur et à son Prophète Mouhammad (PSL), a déclaré Abdoulaye Daouda Diallo venu délivrer le message du président de la République Macky Sall.

 Poursuivant, M. Diallo déclare : «Ce rendez-vous reste un moment fort attendu des fidèles musulmans qui, dans un élan de dévotion et de recueillement s’imprègne avec volupté des notes mélodieuses du Noble Coran, psalmodiées à longueur de journée et de nuit par des récitants dont l’expertise en la matière est largement reconnue au-delà de nos frontières».

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a aussi relevé le caractère international de la célébration du Maouloud à Médina Baye qui réunit, à l’occasion, une grande partie de la communauté ouest-africaine :
«Ces fidèles qui sont venus de tous les horizons sont le témoignage contemporain de l’œuvre de Cheikh-Al Islam Mawlana Ibrahima Niasse qui a pu bâtir à des moments difficiles une communauté transnationale de fraternité religieuse de plusieurs membres répartis entre le Nord du Nigéria, lieu par excellence de son rayonnement, le Ghana, le Niger, le Togo, le Tchad, la Gambie, la Mauritanie, le Cameroun et le Sénégal», a-t-il soutenu.

Et de conclure : «C’est pourquoi ce n’est pas exagéré de dire qu’à la célébration de chaque Maouloud, Médina Baye, capitale de la Fayda devient également la capitale du panafricanisme».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 23 Décembre 2015 - 16:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter