Meeting-APR-Fatick : la député Aïssatou Diouf très en colère contre certains responsables

Aïssatou Diouf, député à l’Assemblée nationale, n’a pas raté certains responsables «apéristes», qu’elle a traités de tous les noms d’oiseaux. En meeting, ce samedi à Fatick, elle a déclaré qu’il y a des responsables qui comptent lui mettre les bâtons dans les roues.



Aïssatou Diouf, député, Cheikh Kante, Directeur général du Port Autonome de Dakar (PAD), Bouba Diallo, Directeur général de la Société Nationale de Recouvrement (SNR), Omar Sène, Président du Conseil Départemental de Fatick, Ndeye Diéynaba Ndiaye, député, Ibou Ndiaye, Coordonnateur communal de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) à Tataguine, entres autres, ont compris la nécessité de s’unir pour les prochaines joutes électorales.

«Il n’était pas facile de relever ce défi, au moment où les faucons, les margouillats, les lézards, les léopards (nous mettent) les bâtons dans les roues», attaque Aïssatou Diouf non sans souligner que «cela ne l’inquiète pas». Car «ce sont des poltrons, des incapables. Ils n’ont pas d’argent ni de connaissances.
D’aucuns disaient que le meeting ne se tiendrait pas ici et pourtant nous l’avons fait», scande-t-elle tout en martelant: «On doit laisser la politique politicienne dans cette ville. Parce qu’on aura beau investir à Fatick, tant que les esprits ne seront pas les mêmes, tant qu’il n’y aura pas d’unité, nous ne pourrons pas cheminer ensemble».

Dans ce sillage, elle soutient qu’elle « (va) devoir reprendre mon bâton de pèlerin, aller dans les départements, les communes, les régions, partout pour donner une majorité confortable au Président Macky Sall».

 De son côté aussi, Cheikh Kanté invite les responsables et militants de Fatick «à l’union pour qu’ensemble, (ils puissent) remporter les élections».

«Tous les enjeux, c’est Macky Sall…C’est-à-dire les législatives et la réélection de Macky Sall en 2019, voilà ce que nous attendons», décline le Dg du PAD qui appelle «tous à l’union pour la réélection de Macky Sall en 2019 parce que l’opposition n’a pas de programme». «Je vous demande de voter pour Macky Sall pour que nous ayons 99,99%  de voix à Fatick au soir du 30 juillet», sollicite-t-il. 



Dimanche 14 Mai 2017 - 13:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter