Meeting APR au palais des congrès à Paris: « Macky Sall bousille 80 millions de F CFA » selon le FUSD



Meeting APR au palais des congrès à Paris: « Macky Sall bousille 80 millions de F CFA » selon le FUSD

Le Front Uni des Sénégalais de la Diaspora (FUSD) est noir de colère. La location du palais des congrès pour le meeting de l'Alliance Pour la République (APR) en région parisienne samedi aurait coûtée une petite fortune à l'état du Sénégal.  En effet des sources proches des militants et sympathisants de l’APR qui dégoutées par ces pratiques indignes et scandales à répétition ont contactées des membres du FUSD à Paris pour révéler que le bureau de l'APR en France avec l'aval du palais de la République à Dakar avait décliné l'offre qui lui avait été faite à Mantes-La-Jolie en banlieue parisienne d'une salle gratuite pouvant accueillir 3000 personnes pour louer le palais des congrès à la porte Maillot dans le 17ème arrondissement à Paris.
Initialement estimée à 20.000 euros, le retard d'environ 3 heures de temps du  président et de sa délégation a corsé l'addition et au final 30.000 euros du contribuable sénégalais environ 20 millions de FCA finiront dans les caisses de la société gérante du palais des congrès, indique Mohamed Touré, coordonnateur du front qui annonce pire.


« Ces mêmes sources nous ont aussi révélés qu'environ 32.000 euros avaient été distribués aux différentes cellules et sections  APR emmenant le total à plus de 60.000 euros et ceci sans compter les frais d'hôtels et de prise en charge pour la très nombreuse délégation ayant accompagnée le chef de l'Etat à Paris. Le FUSD encore une fois se positionnant comme une sentinelle étant donné que la société civile se refuse de jouer son rôle, ses leaders étant trop occupés à courir derrière le pouvoir,  dénonce ces dérives financières ainsi que l'insulte faite à toute la diaspora par le chef de l'Etat déclarant qu'en retour du soutien de la diaspora pour le faire réélire en 2017 l'âge de limitation des véhicules importés serait haussé de 8 à 10 ans en cas de victoire aux élections présidentielles » selon ce dernier qui souligne. 

« Donc après la distribution le mois dernier des 100 millions qui avait tourné court face à l'opposition et la détermination du MSU-France avec à sa tête monsieur Sidy Fall accompagné par des militants de certains partis politiques dans la métropole, environ 80 millions de FCA ont été bousillés en un weekend par le président Macky Sall à Paris dans le but de satisfaire sa clientèle politique et ainsi éviter l'implosion de son parti miné par des guerres fratricides  en France ».

Son appel n'étant plus au président ou à la classe politique mais plutôt à tous ses Sénégalais du Sénégal et de la diaspora à qui ce pouvoir montre un dédain et un manque de respect par leurs actions continues, le FUSD de conclure. « Nous avons un président qui n'a aucune idée de comment un Etat doit être dirigé ! Pensant que la distribution des maigres ressources du Sénégal à travers la diaspora lui garantira une réélection. Dans cette mesure nous  les appelons à se souvenir de toutes ces dérives et de se tenir prêts  à mettre tous ces politicards à la retraite lors des élections à venir locales et présidentielles ».


Lundi 9 Décembre 2013 - 15:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter