Meeting de l’opposition : Le Sen adopte la posture de Macky Sall



Meeting de l’opposition : Le Sen adopte la posture de Macky Sall
Selon le Secrétariat Exécutif National, de l’Apr depuis quelques temps, la situation nationale est perturbée par la volonté, ouvertement  affichée, d’un segment de l’opposition nationale, d’engager un bras de fer avec l’Etat du Sénégal. « Des semaines durant, des voix autorisées du Parti Démocratique Sénégalais et de ses alliés ont, avec fracas, annoncé leur décision de manifester le 21 novembre 2014 et ce, en dépit de la décision de l’Etat, seul garant de la sécurité des biens et des personnes » lance les membres de l’Apr.
 
Pour le SEN, il ne s’agit nullement, de la part de l’Etat, d’une atteinte à une des libertés garanties par notre charte fondamentale ou d’un exercice arbitraire visant à étouffer le droit à la manifestation garanti par la constitution aux citoyens en général, à l’opposition en particulier.
 
Au regard des enjeux liés à tenue dans notre pays du 15ème Sommet de la Francophonie il convient de concilier, le nécessaire respect de l’autorité de l’Etat de droit, les impératifs de sécurité liés à cet événement de dimension mondiale et la crédibilité internationale du Sénégal, justifie le SEN.
 
De l’avis du SEN, mettre le Sénégal au cœur de nos projets, c’est accepter qu’une rencontre aussi importante que le Sommet de la Francophonie, regroupant 77 Chefs d’Etats ou de Gouvernements chez nous, focalisant une bonne part des media du monde et mobilisant des PME et PMI, mérite, à tout le moins, l’implication de tous les Sénégalais.
 
Dans un communiqué le Sen, le Sénégal est la parfaite illustration de la capacité de l’Afrique à inventer et à asseoir durablement, un modèle démocratique qui n’a rien à envier aux plus grandes nations de démocratie moderne.
 
C’est pourquoi, le SEN de l’APR pense qu’aucune visée politique, qu’aucune combine ou instrumentalisation de segments de notre société, ne devraient prévaloir sur l’obligation patriotique de dépasser les plans et autres programmes de discrédit de notre pays.
 
 


Mercredi 12 Novembre 2014 - 09:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter