Meissa Sall crache ses vérités: «C’est Aida Mbodj qui devait être exclue du Pds»



Meissa Sall crache ses vérités: «C’est Aida Mbodj qui devait être exclue du Pds»
Membre fondateur du parti démocratique sénégalais (PDS) et compagnon de première heure de Me Abdoulaye Wade, Meissa Sall croit dur comme fer qu'à la place de Farba Senghor et de Papa Samba Mboup qui des fidèles parmi les fidèles de Me Wade, c'est la mairesse de Bambey Aida Mboup qui devait être exclue du PDS.
 
A en croire, l'ancien Sénateur, c'est la mairesse de Bambey qui doit être exclue des rangs du Pds et non des icônes comme Papa Samba Mboup et Farba Senghor qui ont Wade dans le  sang.
 
Selon Meissa Sall "s’il y a quelqu’un qui doit être exclue c’est bien Aida Mbodj. C’est telle qui devait exclue du parti et non les deux autres. Farba Senghor et Papa Samba Mboup sont courageux j’ai fait la prison avec eux. Aida Mbodj fait fi des décisions du parti, elle ne parle même pas au nom du parti", crache Meissa Sall.
 
Très en colère contre la mairesse de Bambey, Meissa Sall invite d’ailleurs le parti de Me Wade à prendre ses responsabilités.
"Il faut que le parti prenne ses responsabilités par rapport à Aida Mbodj, d’autant plus que nous avons que nous sommes à quelques mois des législatives", fulmine le compagnon de Wade dans les colonnes de l’Observateur.   


Jeudi 30 Mars 2017 - 11:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter