Même en Russie, Edward Snowden est toujours en danger selon son avocat

Edward Snowden est toujours en danger, d’après son avocat. L’ex-consultant du renseignement américain, réfugié en Russie, n’a pas révélé tout ce qu’il sait, affirme Maître Anatoli Koutcherena dans une interview à l’hebdomadaire Itogui et à la chaîne russe en anglais Russia Today.



Edward Snowden n'est pas apparu publiquement depuis qu'il a obtenu l'asile provisoire en Russie, le 1er août dernier. DR
Edward Snowden n'est pas apparu publiquement depuis qu'il a obtenu l'asile provisoire en Russie, le 1er août dernier. DR
« Edward Snowden est recherché par une super puissance… on ne peut rien exclure. Il est réellement menacé », affirme l’avocat de l’ancien consultant de la NSA. « Ses parents ne sont pas encore venus le voir, car cela le mettrai en danger. D’anciens collègues de Snowden pourraient en profiter pour repérer où il est », poursuit-il.
« Il a changé de vêtements, modifié son apparence »
Maître Koutcherena est d’ailleurs très évasif quand on lui demande où vit son client : « Il est dans la fédération de Russie. Personne ne sait où il habite, il est surveillé par des gardes du corps privés, mais il a le droit de se déplacer librement dans le pays. D’ailleurs il se promène. Il a changé de vêtements, modifié son apparence et personne ne le reconnaît. Mais il doit être très prudent ». Et puis l'avocat ajoute, très mystérieusement : « J’ai des informations que je ne peux pas dévoiler ».
→ À (RE)LIRE : L’affaire Snowden: un facteur de détérioration dans les relations américano-russes ?
Le jeune informaticien, qui a fait trembler l’Amérique par ses révélations, occupe ses journées à apprendre le russe. Il respecte la réserve que lui ont imposé les autorités russes, mais il n’a pas divulgué toutes les informations en sa possession. Son asile temporaire peut lui être renouvelé indéfiniement affirme, confiant, son défenseur. Dans cinq ans, il pourra demander la nationalité russe.

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Mardi 24 Septembre 2013 - 12:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter