Même exilé, Yaya Jammeh ne peut pas échapper à la justice selon Me Assane Dioma Ndiaye

Yaya Jammeh ne peut pas se soustraire à la justice. C’est l’avis de Me Assane Dioma Ndiaye. Pour le président de la Ligue sénégalaise des droits de l’homme, il n’a jamais été fait état d’une quelconque amnistie qui serait accordée à l’ancien homme fort de Gambie. Et dans le cas contraire, cette amnistie sera attaquée en justice.



Même exilé, Yaya Jammeh ne peut pas échapper à la justice selon Me Assane Dioma Ndiaye
Le nouveau chef de l’Etat gambien a démontré sa velléité à sauver les droits de l’homme dans son pays. C’est l’avis de Me Assane Dioma Ndiaye, le président de la Ligue sénégalaise des droits de l’homme qui se prononçait sur les supputations selon lesquelles une amnistie a été accordée à Yaya Jammeh et son entourage afin qu’il quitte le pouvoir.

 Et, affirme le défenseur des droits de l’homme, «on est rassuré par les déclarations du Président Barrow. Il a été clairement dit que ce qui est présenté comme un accord doit être soumis à la Cedeao pour étude. Et sur les différents documents de négociations, il n’est nullement fait allusion d’une amnistie à Jammeh et à ses proches».

Me Ndiaye d’ajouter dans les colonnes de l’Observateur qu’au cas hautement improbable où une amnistie lui aurait été accordée «nous n’hésiterons pas l’attaquer devant qui de droit».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 25 Janvier 2017 - 08:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter