"Même si le Monde ne cite pas de noms, nous sommes capables d’analyser et de sortir…", Pape Diop.

L’affaire Lamine Diack n’a pas encore fini de faire réagir les hommes politiques sénégalais parmi lesquels, Pape Diop. En effet, le leader de Bokk Guis Guis qui était à Tivaouane s’est prononcé sur la question et exige que des explications soient fournies au peuple sénégalais.



«La nature de la question qui a été soulevée dérange parce qu’on a compris que c’est avec de l’argent sale que le financement de l’opposition d’alors a été faite ». Ces propos sont de Pape Diop, le Président de Bokk Guis Guis, qui réagissait à la publication du journal du «Monde», faisant état du financement de certains hommes politiques entre 2009 et 2012. Pape Diop qui était à Tivaouane pour une visite en prélude au Gamou ajoute : « Si nous apprenons cela aujourd’hui, cela nous surprend. Parce que nous avons en face de nous un régime qui donne des leçons chaque jour que Dieu fait depuis son installation sur une gouvernance sobre, une gouvernance vertueuse. Tout au long de leur gouvernance, on a été sevré de slogans dans ce domaine », a-t-il expliqué.

Selon lui les propos de nos confrères du Monde ne laissent pas place à des doutes : «parmi ceux qui nous gouvernent aujourd’hui, tout le monde était dans cette opposition. Le Président Macky Sall a traversé le premier et le deuxième tour, donc forcément, si l’article du Monde ne mentionne pas de noms, nous sommes capables d’analyser, de faire des recoupements pour sortir des noms. Voilà ce que nous avons fait, voilà ce que tout le peuple a fait et nous attendons par conséquent que des explications soient fournies».

Et ces explications sont, selon lui, d’autant plus pressantes que l’économie du Sénégal risque de subir un sérieux revers : «parce qu’aujourd’hui, c’est le Sénégal qui est intéressé, c’est l’image de marque de notre pays qui est ternie. Et cela a des conséquences sur le développement de notre pays, parce que les bailleurs de fonds et les investisseurs vont, à partir de maintenant, faire attention au Sénégal et c’est assez grave. C’est pourquoi nous exigeons que des explications soient fournies au peuple sénégalais », a-t-il martelé. 

Ousmane Demba Kane

Lundi 21 Décembre 2015 - 12:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter