Même victime d'un traumatisme crânien, Bamba Dièye toujours déterminé à manifester contre Wade

La brutalité de l'intervention des forces de l'ordre contre Cheikh Bamba Dièye a eu des répercussion sur sa santé. Quelques minutes après avoir quitté la place de l'Indépendance, le leader du FSD/BJ a eu un malaise. Il a été transporté d'urgence à la clinique SUMA. Après diagnostic, les médecins ont décelé un traumatisme crânien. La déliquescence de sa santé n'a entamé en rien sa détermination à poursuivre le combat pour le départ de Wade.



Cheikh Bamba Dièye est sérieusement blessé par les forces de l'ordre qui l'ont brutalisé sans ménagement. Juste après son départ de la place de l'Indépendance où il a été malmené, le leader et candidat à la présidentielle a eu un malaise. Ses proches et responsables de son parti l'ont amené d'urgence à la clinique SUMA assistance. Il a été interné. Le diagnostic a révélé un traumatisme crânien. Un certificat médical lui a été délivré. A sa sortie, le patron du FSD/BI est resté lui-même. Il n'a pas varié dans son engagement et sa détermination à poursuivre le combat contre le régime d'Abdoulaye Wade.

Cheikh Bamba Dieye a affirmé "ne pas se focaliser sur l'agression dont il a été victime car sa personne n'a pas plus de valeur que celle des manifestants qui sont sur le terrain et celle des victimes de ces émeutes". Il a,aussi, souligné qu'il compte retourner sur la Place de l’Indépendance si son état de sante le lui permet.

Pour rappel, Cheikh Bamba Dièye avait été victime d'un accident grave dans lequel il avait perdu son père qui fut le secrétaire général du FSD/BJ. Il avait même subi, selon lui, une opération à la tête.

Jean Louis DJIBA

Samedi 18 Février 2012 - 21:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter